Bienvenue à l'église évangélique A.D.D d'Ales

Réponcses éclairées aux questions d'un musulman à un chrétien

Le groupe ResKP prochainement sur Ales


L'enseignement de Jésus est précieux car il nous révèle ce qui est essentiel et ce qui est secondaire. Inverser les valeurs peut avoir des conséquences fâcheuses. Dans l'Evangile de Matthieu chapitre 6 verset 24, jésus s'exprime ainsi: Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. Mamon était le dieu des richesses, du matérialisme. Il place ainsi ses auditeurs devant deux formes de valeurs. Sans mépriser l'argent et le bien qu'il peut offrir, nous devons reconnaître qu'il ne peut apporter le vrai bonheur. L'homme n'est pas seulement un être biologique, il est également un être moral spirituel. Saint-Exupéry déclarait: "Il faut rendre aux hommes une signification spirituelle, des inquiétudes spirituelles: Et il ajoutait : En travaillant pour les seuls biens matériels nous bâtissons nous-mêmes notre prison. Nous nous enfermons solitaires avec notre monnaie de cendre qui ne procure rien qui vaille pour vivre."
De tout temps les humains ont donné de la valeur aux biens matériels. Notre civilisation n'a pas échappé à cet attrait. Cet état s'est aggravé avec le développement de la science et de la technique. Régulièrement de nouveaux produits nous sont présentés, qui ne sont pas pour la plupart absolument nécessaires. Mais l'homme est pris dans un engrenage, celui du matérialisme effréné qui n'offre que des joies éphémères. On se souvient, par exemple, que l'on possède une voiture lorsqu'elle tombe en panne. On ne sait pas apprécier les avantages qu'elle nous apporte en dehors de cela.
L'homme s'est éloigné de la source du bonheur en s'éloignant de la vraie valeur, celle qui ne dévalue pas: Dieu que l'on dit être mort, (ce qui faisait écrire à Ernest Renan "on n'a jamais autant parlé de Dieu que depuis qu'il est mort") parle et agit encore aujourd'hui. La Bible déclare que l'amour de l'argent est une racine de tous les maux. Les exemples abondent révélant que la cupidité engendre beaucoup de problèmes (désordres, conflits…)
Et pourtant de par le monde il existe des hommes et des femmes de toutes races et cultures qui sont sortis de ce cercle infernal depuis qu'ils ont trouvé la vraie valeur, Dieu. Qui mieux que Lui peut satisfaire les aspirations les plus profondes du cœur humain. Connaître Dieu, jouir de sa paix et de cette joie immense que donnent son pardon et son amour.
On ne peut adorer deux Maîtres, ou c'est l'un ou c'est l'autre déclarait Jésus. Si notre échelle des valeurs n'est pas correcte, il s'en suivra, inéluctablement un dysfonctionnement préjudiciable. Et nous en voyons les effets.

L'œuvre salutaire accomplie par jésus en mourant pour nos fautes et nos iniquités est le seul remède à nos maux, et la seule porte qui s'ouvre sur les vraies valeurs et le paradis.


Yves RAFINESQUE